Bordeaux 3ème Ville la plus chère pour les appartements anciens

Si les appartements  anciens deviennent de plus en plus tendance  dans tout l’Hexagone même, il a été vu que ces derniers sont davantage appréciés dans la région Bordelaise. Le marché de l’immobilier français a en effet récemment démontré que Bordeaux est devenu la ville la plus chère du moment après deux autres grandes villes françaises. Les appartements anciens se vendent effectivement aujourd’hui comme des petits pains et suscitent largement les envies des acheteurs. Mais si les appartements anciens de Bordeaux attirent, on a également remarqué une légère baisse de pouvoir d’achat des acquéreurs.

Les éventuelles causes de la flambée des prix immobiliers à Bordeaux

Il est avant tout à constater que la ville de Bordeaux ne fut pas toujours considérée comme étant la troisième ville la plus chère de la France en matière d’appartements anciens. Les experts ont émis en ce sens que la ville fut longtemps sous cotées pour différentes raisons. Autrefois peu peuplée et en manque d’infrastructures, il faut dire que Bordeaux fait aujourd’hui partie des villes les plus attractives en raison de ses plusieurs projets urbains. Cette montée de prix des appartements anciens de Bordeaux comporte toutefois quelques désagréments. La flambée des prix freinent en effet l’enthousiaste d’éventuels acheteurs voulant investir dans la région.

Le top 4 des villes françaises les plus chères en matière d’immobiliers

Ne figurant même pas dans le top 10 des villes françaises les plus chères en matière d’appartements anciens il y a à peu près une décennie, Bordeaux a fait une incroyable remontée dans le classement depuis. Elle est en effet à la troisième place derrière Nice et Lyon mais devance bel et bien la ville de Lille. Il a dernièrement été vu que le prix des appartements anciens ont un peu baissés dans la région Lilloise ou dans toutes les autres régions avoisinantes. Le montant moyen des appartements anciens à Bordeaux dépasseraient aujourd’hui les 3000 Euros.